Peste et choléra : un roman de Patrick Deville

lundi 24 mars 2014
par  Ingrid GHILARDINI

Deux élèves de Première S3 donnent leur avis sur le roman de Patrick Deville, qui sera prochainement au lycée Valin.

Peste et choléra : une pépite littéraire

"Ce n’est pas une vie que de ne pas bouger." Yersin

Alexandre Yersin est un chercheur oublié de "la bande à Pasteur", le découvreur du bacille de la peste. Sa vie est racontée par Patrick Deville, auteur reconnu, dans une étonnante fiction teintée d’aventures.
Au fil des chapitres, Deville nous entraîne aux côtés de ce héros solitaire qui ne tient pas en place. On voyage de Bombay à Hong-Kong, on découvre des endroits jusqu’alors inconnus et on assiste à la découverte du bacille de la peste par le jeune savant.
Deville rappelle aussi constamment l’époque où se déroulent les actions de Yersin en les comparant à celles d’autres personnes célèbres comme le poète Arthur Rimbaud ou l’explorateur et médecin Livingstone.
Le récit captive, emporte dans le monde différent du chercheur. La plume de Deville est légère, ingénieuse, le roman se lit d’une traite et notre culture générale se voit enrichie.
Un dosage parfait pour une oeuvre de qualité qui remporte le prix Fémina en 2012. Patrick Deville nous étonne encore une fois pour notre plus grand plaisir.

Emilie

Sur les traces de Yersin

C’est en 2012 que Patrick Deville publie son roman Peste et choléra qui retrace la vie d’Alexandre Yersin, présenté comme un véritable savant révolutionnaire de la médecine.
On découvre alors la palpitante histoire de ce génie des sciences, qui, outre la médecine, bouleverse également le cartographie, l’agriculture, se passionne pour l’astronomie et même la littérature. On prend alors un véritable plaisir à vivre ses aventures et explorations à ses côtés. L’auteur a très bien su mettre en avant les qualités de ce nouveau Livingstone ; son courage, sa persévérance, sa curiosité et son fascinant génie font de lui un héros attachant.
Ce roman fait également revivre le passé de la France, les changements qu’elle a subis, c’est une véritable piqûre de rappel ! N’oublions pas non plus ce que nous devons à Pasteur et à "sa bande". Finalement l’homme méconnu qu’était Yersin avant la lecture devient le héros de toute une période qui fut aussi sanglante et coloniale.

Melvin




Val Infos

LOL Valin


Paiement en ligne Service restauration


Portail du CDI


Education Nationale