Un nouvel antibiotique prometteur : le teixobactin

dimanche 11 janvier 2015
par  Sabrina BELLIOT

Un nouvel antibiotique prometteur a été identifié par une équipe de chercheurs américains et allemands dont les résultats sont publiés jeudi 8 janvier 2015 dans la revue Nature.
Le teixobactin est efficace chez les souris contre des bactéries difficiles à traiter et multirésistantes aux antibiotiques actuels. Il faudra cependant une dizaine d’années avant de le voir sur le marché.
En effet, depuis la découverte de ces derniers au début du vingtième siècle, l’effet des antibiotiques est apparu limité, d’une part par le manque de nouvelles substances actives et d’autres part par les phénomènes de résistance accrus.
Les industriels du médicament ont moins investi dans ce secteur, car il est devenu moins rentable à cause de l’inefficacité des médicaments antibiotiques, devenant alors rapidement obsolètes.
L’utilisation abusive et inadaptée des antibiotiques a accéléré l’ampleur du phénomène des résistances. Malgré la prise de conscience des autorités, l’application tardive des consignes et le changement des habitudes laissent constater un manque de molécules actives contre des bactéries telles que S.aureus, C.difficile, Mycobacterium tuberculosis, dans les structures hospitalières particulièrement.

Un échantillon d’un gramme d’un sol herbeux prélevé dans l’Etat du Maine, aux Etats-Unis, a été dilué de telle façon qu’à peu près une seule cellule bactérienne aille se nicher dans un minicanal. Puis ce dispositif a été recouvert de deux membranes semi-perméables et replacé dans le sol. Au bout d’un mois, près de la moitié des cellules avaient donné naissance à une colonie, alors que 1 % seulement de cellules poussent avec la méthode de culture classique dans un milieu de culture, selon les auteurs. Les colonies ont ensuite été mises en culture in vitro.
Dans un second temps, quelques 10 000 cultures isolées ont été testées sur des plaques recouvertes de staphylocoques dorés afin de détecter une éventuelle activité antibiotique. Cela a été le cas avec l’extrait d’une nouvelle espèce bactérienne, baptisée provisoirement Eleftheria terræ. Les chercheurs ont identifié la molécule responsable de cette action sur les bactéries de type Gram positif, comme le staphylocoque doré, et l’ont appelée « teixobactine ». Elle agit en s’attaquant à la membrane des bactéries qui, comme celles de type Gram positif, ont une paroi épaisse.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/01/08/espoir-avec-la-decouverte-d-un-nouvel-antibiotique_4551731_3244.html#YY8qqexgbxdRrV7H.99


Article du Monde

Navigation

Articles de la rubrique

Val Infos

LOL Valin


Paiement en ligne Service restauration


Portail du CDI


Education Nationale