La tentation du romanesque

mardi 15 décembre 2015
par  Ingrid GHILARDINI

A la fin d’une séquence au cours de laquelle ils ont découvert les plus grands romans du XVIIIème siècle, les élèves de première S3 ont été invités à poursuivre le récit d’une aventure que Diderot refuse finalement de livrer à son lecteur dans son oeuvre Jacques le Fataliste : "Comme [Jacques et son maître] en étaient là, ils entendirent à quelque distance derrière eux du bruit et des cris, ils retournèrent la tête et virent une troupe d’hommes armés de gaules et de fourches qui s’avançaient vers eux à toutes jambes." Mais ils devaient changer de point de vue et de genre.
Il leur fallait imaginer la lettre que le maître de Jacques écrit à la jeune femme représentée par Fragonard dans le tableau intitulé "La Lettre d ’amour". Pour la divertir et la séduire, il lui raconte comment, sur la route, il a terrassé ses adversaires, en se comportant comme un preux chevalier. Il en profite pour faire le terrifiant portrait de l’un de ces brigands.
JPEG - 155.1 ko

La lettre d’amour, Fragonard, vers 1770 (New York, Metropolitan Museum of Art)
Voici quelques unes de ces productions :

PDF - 34.6 ko
Louanne
PDF - 34.8 ko
Candice
PDF - 32.4 ko
Nolwenn

Val Infos

ParcourSup

INFOS & ACCES

Paiement en ligne Service restauration


Agenda Examen


Portail du CDI


Education Nationale